La colère gronde au marché de Papeete

marché papeete

La mairie de Papeete demande désormais aux commerçants du marché d'être en possession d'une patente et d'une assurance. Certains dénoncent des frais supplémentaires qui vont grever leur budget. 

Axelle Mésinèle
Publié le , mis à jour le

Il y a de l’animation au marché de Papeete !! Mais une animation bien différente de celle qui fait traditionnellement ses beaux jours depuis un demi siècle. Si la situation rentre dans l’ordre petit à petit, la grogne persiste sous le toit de la plus vieille institution du Pays.

Certains commerçants ont du mal à avaler la pilule. Comme le révélaient, le 06 janvier dernier, nos confrères de Radio 1, la mairie leur demande désormais de détenir une patente et une assurance. Une patente pour exercer leur activité et une assurance pour les protéger en cas d'accident. Une simple application des textes selon la municipalité mais des frais supplémentaires dénoncent les commerçants.
 

Le reportage de Marie-Christine Depaepe



Les patentés du marché peuvent bénéficier des conseils et des services de la CCISM.