Un appel d'offre lancé pour le désamientage de l'immeuble Juventin

Etat de "dangerosité alarmant" de l'immeuble Juventin
© C. Marquand | L'immeuble Juventin à l'angle de l'avenue Pouvanaa et de l'avenue du commandant Destremeau

L’immeuble Juventin, vieux de 50 ans, serait plein d’amiante. C’est du moins ce que dénonce le gouvernement qui demande aux locataires de quitter les lieux et qui vient de lancer un appel d'offre pour le désamientage du bâtiment.

polynesie1ere.fr, Floriane Hours Publié le , mis à jour le

Le gouvernement, par la voix d'Edouard Fritch, demande aux locataires de l’immeuble Juventin de quitter les lieux; et cela depuis de nombreuses années. Cette demande vient d’être soutenue par un rapport indiquant qu’il y aurait de l’amiante, notamment au rez-de-chaussée du bâtiment. Le gouvernement a ainsi lancé un appel d'offre pour le désamientage de l'immeuble.

Mais, de son côté, le parti de Gaston Flosse, le Tahoera’a huiraatira, dont les locaux sont ici depuis plus de 30 ans, reconnait la vétusté de l'immeuble mais dit ne pas comprendre l’acharnement du gouvernement à détruire ce bâtiment. "Il y a déjà eu des travaux (...) Et tout à coup, on nous trouve de l'amiante qui n'existe pas !", explique Marcel Tuihani père, trésorier du parti du "vieux lion".

Marcel Tuihani


Afin de savoir s’il y a ou non de l’amiante, un rapport a été commandé. Il expose clairement des traces d’amiante au rez-de-chaussée de l’immeuble mais n’en évoque aucune au premier étage. Là où justement se trouvent les locaux du Tahoeraa. S'agit-il d'une pression politique ou d'un simple problème de vétusté de l’immeuble ?