Les Pakumotu veulent récupérer leurs patu

Pakumotu devant le haut-commissariat - janvier 2019
© Poynésie la 1ère / Axelle Mésinèle

Jeudi 31 janvier, vers 9h, trois représentants du « gouvernement » Pakumotu se sont rendus au haut-commissariat dans l’espoir que leur monnaie leur soit restituée.

Polynésie la 1ère Publié le , mis à jour le

Les Pakumotu sont toujours actifs. Ce jeudi matin, trois représentants du « gouvernement Te hau nui Ariki Pakumotu » ont cherché à rencontrer le représentant de l’État en Polynésie française. Ils voulaient remettre un courrier au haut-commissaire, dans lequel les Pakumotu demandent à l’État de leur restituer leur fausse monnaie (le patu) ainsi que le matériel confisqué.

Mais les Pakumotu n’ont pas pu rencontrer le haut-commissaire, comme le raconte Philippe Tetohu, le 1er ministre de ce « gouvernement », au micro d’Abinera Tematahotoa :
 

« L’État cherche à nous mettre des bâtons dans les roues. »