Opération coup de poing en zone sous douane

contrôele douane
© Polynésie 1ère

Ce vendredi 22 mai, la zone sous douane a été passée au peigne fin par la DSP. Une opération surprise qui a été demandée par le directeur du port autonome de Papeete. Une première sur le fenua.

polynesie1ere.fr avec James Heaux et Patita Savea Publié le , mis à jour le

Ce vendredi matin, des agents de la Direction de la sécurité publique ont procédé à un contrôle inopiné de stupéfiants et d’alcoolémie sur les personnels travaillant dans la zone sous douane. Une première sur le fenua. Le directeur du port autonome a obtenu une réquisition auprès du Procureur de la République.


Cette opération a été motivée essentiellement pour des raison de sûreté et de sécurité suite aux accidents mortels survenus en 2013. L’opération a été montée dans le plus grand secret. Les employés du port n’étaient même au courant. Chaque jours, entre 100 à 150 personnes travaillent sur ce lieu. Peu après 11h, une vingtaine de policiers de la DSP ont pris place à l’intérieur et à l’extérieur de la zone sous douane. 

Regardez les explications de Mario Banner, directeur du port autonome de Papeete

Au total, quarante-quatre conducteurs ont été contrôlés en moins d’une heure.  Et, personne n'y a échappé : du simple 2 roues aux camions poids lourds. Une seule infraction pour non présentation du permis de conduire a été relevée par les forces de l’ordre. Pour Heimana Pugibet, directeur de l'entreprise Pugibet, ce type action devrait être réitérée plus régulièrement.

Regardez le témoignage de Heimana Pugibet, directeur de l’entreprise PUGIBET

Ce directeur n'est pas le seul à saluer ces contrôles. Enzo Sylvestro, directeur de la société Cowan, explique en effet devoir faire la guerre au quotidien contre la consommation de l'alcool et les stupéfiants. Ce dernier apprécie la venue des autorités sur ces zones dangereuses.


Retrouvez le reportage complet de nos journalistes dans le journal télévisé de Polynésie 1ère de ce vendredi 22 mai