Nouvel an chinois, le buffle ne sera pas à la fête

Nouvel an chinois, le buffle ne sera pas à la fête
© Polynesie La1ere | Nouvel an chinois, le buffle ne sera pas à la fête

En raison de la crise sanitaire, les manifestations culturelles du nouvel an chinois sont annulées.

Webmaster
Publié le , mis à jour le

A ce jour, aucun rendez-vous n'est donné pour la tenue des traditionnelles festivités du nouvel an chinois en février prochain. L'association Si Ni Tong n'a pas eu d'autre choix que d'annuler purement et simplement les événements qu’elle projetait d’organiser. Pour la première fois, les réjouissances n'auront pas lieu l'an prochain en raison de la crise sanitaire. Selon La Dépêche de Tahiti, cette  décision a été prise il y a trois semaines. L’entrée d’ans l’année du buffle (ou bœuf) de métal aura lieu sans rassemblement populaire ni spectacle ou démonstrations d’arts martiaux dans les jardins du temple Kanti, comme à l’accoutumée.
Bruno Tchon Len, président de l'association Sinitong :