Monument du nucléaire: le gouvernement attend

monument victimes nucléaire
© POLYNESIE 1ERE

Le Pays souhaite que le monument quitte la place Jacques Chirac pour le rond-point de la Marine. Le gouvernement attend des propositions de  Moruroa e tatou pour le déplacement de la stèle du 2 juillet 1966.

A. Tematahotoa, A. Le Quéré, H. Yieng Kow Publié le , mis à jour le

Le Pays souhaite que le monument quitte la place Jacques Chirac mais l’association des anciens travailleurs du nucléaire ne l’entend pas de cette oreille.
Et selon Roland Oldham, cité par Tahiti info… "Moruroa e tatou souhaiterait même acquérir le terrain vague situé juste en face de la Présidence pour un franc symbolique" afin d’y installer un centre de mémoire.
Quoi qu’il en soit, hier, une cérémonie de commémoration des 48 ans du premier essai nucléaire en Polynésie a eu lieu au "pae pae".
Une centaine de personnes étaient présentes.
 
Abinera Tematahotoa y a recueilli ces quelques souvenirs.
 

mic trot nucléaire

 
La cérémonie a eu lieu en présence du pasteur japonais Naoya KAWAKAMI, qui a lu des messages de soutien de de la part d’associations d’Hiroshima, Nagasaki et Fukushima.

L'actu en vidéo

TH : L’invité de l’hebdo : Winiki Sage, président de la fédération des associations de protection de l’environnement

L’invité de l’hebdo : Winiki Sage, président de la fédération des associations de protection de l’environnement