A Maupiti, tout un village se mobilise pour aider les sinistrés de la pension "Fenua Here"

incendie1
© Photos Claire Chenet

345 000 FCP: c'est la somme récoltée ce vendredi par la mairie de Maupiti auprès des 1240 habitants de l'île pour venir en aide à la famille Taurua qui gérait jusqu'à mardi la pension de famille "Fenua Here", partie en fumée lors d'un incendie qui a tout ravagé. Un bel élan de solidarité.

Pierre Emmanuel GAROT Publié le , mis à jour le

Ce mardi 28 Avril, les pompiers interviennent en début d'après midi mais ce sont les voisins qui ont donné l'alerte. Les propriétaires sont partis chercher des clients à l'aéroport et l'établissement, qui comprend deux chambres et pouvant accueillir 4 personnes, est vide. Les soldats du feu vont intervenir uniquement en protection des maisons aux alentours du sinistre, essentiellement des Fare MTR. Car tout est parti dans les flammes.
Enric Taurua, sa femme et ses deux enfants sont effondrés: "On a tout perdu, de nos pièces d'identité aux papiers qui concernent la gestion administrative de la pension, sans compter l'infrastructure et ses aménagements, il y en a pour 10 Millions de FCP environ".
Immédiatement, la solidarité se met en place. Ils sont relogés à la maison de prière protestante. Pour Bève Tuheiava, responsable de la police municipale, "des gens sont aussi venus spontanément apporter des espèces, du linge, ou des provisions alimentaires. L'opération de la mairie va leur permettre de prendre un nouveau départ".
L'ile de Maupiti compte 19 pensions de famille, essentiellemment sur le motu. Quand aux causes de l'incendie, c'est un tortillon anti-moustiques qui serait à l'origine du feu.

incendie2
© Photos Claire Chenet