Malgré la crise, la dépense des ménages en hausse

budget des familles
© Polynésie 1ère

La répartition des revenus est devenue plus inégalitaire en Polynésie française. C’est une des constatations de l’étude sur le budget des familles réalisée par l’ISPF. Néanmoins, la dépense des ménages a augmenté de 30%. Reportage.

polynesie1ere.fr, Mario Leroi, Hiro Terorotua Publié le , mis à jour le

Les pauvres plus pauvres, les riches plus riches... La crise économique a accentué les inégalités entre les familles en Polynésie française. Cependant, la dépense globale des ménages progresse sur 15 ans en dépit de cette crise.

Elle représente 250 milliards de fcp en 2015, ce qui équivaut à une augmentation de 30% depuis l’an 2000. C'est ce qu'explique en détail Jacques Benoit, chef de mission Institut de la statistique de Polynésie française.


L’alimentation reste la principale dépense des ménages à plus de 18%. Par contre, il y a une inversion entre le transport qui est maintenant le deuxième poste de dépenses à 16%. Près de 2 points de plus qu’en 2000.

Quant au logement, sa part du budget a diminué pour être la troisième source de dépenses des familles. Mais pour les ménages modestes, l’alimentation et le logement prennent plus de la moitié de revenus.

Retrouvez le reportage complet dans nos journaux télévisés de ce mercredi 15 février sur Polynésie 1ère