Lutte contre la filariose : La campagne débute lundi

Lancement de la POD
© Service de communication de la Présidence | Lancement de la POD

Le Ministère de la Santé a présenté aujourd’hui la campagne de prise observée directe 2014 qui sera organisée en Polynésie du lundi 24 février au dimanche 30 mars, dans le cadre de la lutte contre la filariose. 11,3% de la population polynésienne est porteuse de filaires. 

Hélène Harte
Publié le , mis à jour le

La campagne de distribution de notézine et d’albendazole commencera notamment par les établissements scolaires (écoles maternelles, primaires, collèges et lycées). Pendant cette période, plusieurs modalités seront proposées à la population pour prendre les comprimés : les ambassadeurs à domicile, les stands à l’entrée des résidences en hauteur, les pharmacies, les lieux de soins (dispensaires, hôpitaux et cliniques) ou encore plusieurs stands. Il existe des contre-indications pour la prise de ces médicaments uniquement pour les femmes enceintes et les enfants de moins de deux ans, avec également des précautions d’emploi à prendre en compte (avis médical préalable) dans les cas suivants : maladie grave, épilepsie, séjour prolongé en Afrique tropicale dans les dix dernières années. Des effets secondaires peuvent survenir (somnolence, maux de tête, nausées, etc) mais ils ne concernent en moyenne qu’une personne sur six. Par ailleurs, les troubles digestifs sont moins importants lorsque les médicaments sont pris au moment d’un repas ou d’une collation. La filariose est une maladie provoquée par un parasite. Le ver parasite responsable de la filariose lymphatique est transmis par des moustiques. Quant aux symptômes de la filariose (elephantiasis notamment), ils n’apparaissent qu’après plusieurs années. L’évolution est marquée par des  épisodes douloureux des parties atteintes. La prise observée directe a été généralisée en 2010 après la publication des résultats d’une étude qui démontrait que 11,3% de la population de Polynésie française était porteuse des  parasites et ce malgré huit campagnes de distribution non supervisée.

Source : communiqué de la Présidence