Les télévisions océaniennes réunies pour promouvoir les régions du Pacifique

FIFO 14 Colloque tv océanienne

Au-delà des projections de documentaires, le FIFO est aussi l’occasion pour les responsables de se rencontrer et d’échanger sur les perspectives de l’audiovisuel en Océanie.

Polynésie 1ère
Publié le , mis à jour le

Plusieurs ateliers et colloques sont organisés en marge de l’événement. Ainsi, ce matin les responsables des différentes chaînes de télévision et de radio du continent insulaire se sont réunis pour parler de la promotion culturelle et des moyens de programmation pour y parvenir.

Joseph Caihe

3 questions à Joseph Caihe de Nouvelle-Calédonie 1ère, animateur du colloque des télévisions océaniennes :
 
Quel est l’objectif recherché pour ce type de colloque qui réunit les chaînes du Pacifique ?

« Au niveau des télévisions et radios du Pacifique, nous avons énormément de choses à partager, des expériences… On commence déjà à fédérer notre organisation au niveau des programmes et quand il y a des événements comme le FIFO, avec des réalisateurs et des producteurs qui se rencontrent, nous en tant que diffuseurs durant le colloque, on peut leur répondre en montrant notre intérêt pour tel ou tel film. En plus, ce colloque nous permet d’aborder toutes sortes d’événements qui sont organisés dans l’année ou dans les années futures, pour voir comment nous pouvons partager les images. Parce que pour l’instant chacun fait dans son coin, chacun fait des réalisations dans son coin, mais l’important c’est de pouvoir les partager. La preuve, sur les Jeux du Pacifique Sud en Papouasie, nous avons la volonté de partager avec tous les diffuseurs des Pays… également pour le Heiva… Les gens ont besoin de voir cette grande manifestation culturelle et puis nous, à notre niveau, chaque région linguistique : la mélanésie, la micronésie, la polynésie, il y a aussi des spécificités à explorer et qui par la suite pourront être partagées par l’ensemble de l’Océanie. »
 
Quelles sont les perspectives et en a-t-on les moyens ?

« Au niveau des moyens, nous (réseau 1ère) nous apportenons à un grand groupe France Télévisions, donc nous avons davantage de moyens que les petites stations comme aux îles Cook ou au Tonga. Mais à travers nos discussions, on essaye de faire fis de ces moyens pour privilégier l’intérêt culturel, l’intérêt de la rencontre humaine, parce que nous voulons d’abord construire une communauté de destins par rapport à tous ces pays. Nous ne sommes pas très visibles à travers les écrans sur la planète et donc à travers nos échanges nous voulons essayer justement de nous rendre visibles parce que nous sommes une grande région d’Océanie. On veut vraiment privilégier l’aspect humain. »

Le FIFO en est le symbole ?

« Le FIFO, c’est vraiment un rendez-vous incontournable et c’est même devenu LE rendez-vous de l’Océanie. C’est une manifestation culturelle qui est bien ancrée… ça a un succès régional et on espère que ça va suivre à l’international. »

FIFO 15 colloque chaines