Les tarifs bancaires vont baisser à partir du 1er janvier

baisse tarification bancaire
© Polynésie 1ere

Le Haut Commissaire, les banques et l’OPT ont trouvé un accord sur la baisse des tarifs bancaires : ils devraient, en moyenne, diminuer de 10.4%.

polynesie1ere, Alexandre Le Quéré Publié le , mis à jour le

A quelques semaines des fêtes de noël, c'est une bonne nouvelle...En début de semaine, un accord a été signé entre le Haut Commissaire, les banques et l’OPT, avec l'appui de l'IEOM, sur la modération des tarifs bancaires. Ces derniers se sont accordés sur une baisse de 10.4 % en moyenne. Des mesures qui sont applicables à compter du 1er janvier 2015. Pour les clients des banques, cela signifie des tarifs un peu moins élevés, notamment sur les frais de tenue de compte ou les cartes bancaires…

Pour exemple, les cartes de paiement à autorisation systématique, des cartes bancaires locales proposées par tous les établissements, seront moins chères de 18% en moyenne. Ainsi, la carte de la Socredo qui coûtait jusqu'à présent 3786 francs devrait bientôt être à 3100 francs. A la Banque de Polynésie, les nouveaux tarifs vont représenter pour les clients un gain de 826 francs par an, et pour la Banque de Tahiti, plus de 1100 francs.

Baisse encore insuffisante des frais de tenue de compte


Mais il n’y a pas que les cartes qui sont concernées par cet accord, il y a aussi les frais de tenue de compte. En métropole, la moyenne est de 1560 francs par an. Aujourd'hui, sur le fenua, c'est l’OPT qui présente les tarifs les plus attractifs avec 2400 francs. Mais, l’objectif est de faire baisser de moitié l’écart avec les banques de l’hexagone dans les trois ans. Et, il y a encore du travail…A l'heure actuelle, la diminution annoncée sur les frais de tenue de compte n’est que de 3,4 %, ce qui représente 100 ou 200 francs par an seulement.

En Nouvelle-Calédonie, un accord similaire a déjà été mis en place il y a un an. Certains tarifs, comme les frais de tenue de compte, ont baissé de façon spectaculaire. Mais les banques calédoniennes ont aussi augmenté leurs commissions sur les virements.

Ecoutez le reportage de notre journaliste Alexandre Le Quéré :

baisse tarifs bancaires