Les bus de nuit pas rentables

oti les bus de nuit
© DR | Ils n'ont pas fait long feu...

Malgré la bonne volonté des actionnaires privés, de la CGPME et de la société RTU, l’affaire s’avère peu rentable.… Selon une information révélée, hier, par Radio 1, les bus n’ont pas circulé le week-end dernier. Et ils ne devraient pas reprendre du service.

E.Tang /C.Farhi Publié le , mis à jour le

Pour le directeur de la RTU, l’objectif de 160 passagers par bus et par nuit n'a pas été atteint. En moyenne, environ 30 passagers ont été enregistrés. Seules quelques nuits ont été rentables, pendant les papio et Halloween. Le reste du temps, les bus ont été délaissés, les noctambules préférant se rendre en ville avec leur propre véhicule. En conséquence, la société RTU ne peut plus supporter les pertes accumulées, le seuil de rentabilité étant très loin d'être atteint.
Xavier Cheung Sao, directeur de la RTU, le confirme à Caroline Farhi :

oti les bus de nuit



Pour les chauffeurs de taxis, ce n’est pas une surprise, comme le confirme Tara. Ils s'y attendaient car eux proposent un service plus cher mais personnalisé :

oti les bus de nuit


Propos recueillis par Caroline Farhi.

Les 2 bus de nuit circulaient depuis le mois d’août entre le Méridien sur la côte ouest et le collège de Mahina sur la côte est…

L'actu en vidéo

Toilettage du statut, les avis de Moetai Brotherson et de Maina Sage divergent

Toilettage du statut, les avis de Moetai Brotherson et de Maina Sage divergent