Le tourisme de croisière a également son forum

forum
© P.1ère

Depuis ce mardi, les professionnels du secteur du Pacifique, sont réunis à Punaauia. Objectif: mettre en contact l'ensemble des ministres du tourisme, les responsables portuaires et touristiques de tout le Pacifique sud, mais également les dirigeants opérationnels des compagnies de croisière.

Pierre Emmanuel GAROT avec Gilles TAUTU Publié le , mis à jour le

L'enjeu est bien de consolider le secteur de la croisière en Polynésie française, en visant 800 à 900 escales par an réparties sur l'ensemble des cinq archipels. Gilna Bunton du service du tourisme polynésien, précise que "l'idée de STPO (ndlr: South Pacific Tourism Organisation), c'est de réunir tous les pays de la région Pacifique sous une même ombrelle et de discuter de projets communs, de politiques communes, de projets touristiques donc qui ont un intérêt commun.


Plans d'action à l'international

"Le STPO, durant l'année, déploie des plans d'action pour la promotion de la région à l'international. Ainsi "Tahiti Tourisme", participe à des salons sur le stand de SPTO. C'est une raison de joindre notre force pour être présent en tant que région et avoir un impact plus important" explique Gilna Bunton.

Le SPTO a été créé en 1983. Cette organisation regroupe 18 états ou territoires membres : les Samoa, les Samoa américaines, les îles Cook, la Micronésie, la Polynésie française, Kiribati, Nauru, les îles Marshall, la Nouvelle-Calédonie, Niue, la Papouasie-Nouvelle-Guinée, les îles Salomon, Timor Leste, Tonga, Tuvalu, Vanuatu et la République populaire de Chine.

L'actu en vidéo

La pénurie d’Euro en Polynésie française palliée par l’IEOM

La pénurie d’Euro en Polynésie française palliée par l’IEOM