Le projet Moorea Mahana Beach dans l’impasse

litige club med Moorea
© Polynésie 1ère | C'est en face du motu que se situe l'ancien Club Med.

Les familles héritières du site du Club Med à Moorea n'ont pas du tout envie de vendre leur terre au Pays. Elles risquent l'expropriation.

Eric Tang/Axelle Mesinelle Publié le , mis à jour le

Le Pays veut développer un complexe touristique et hôtelier sur l’ancien site du Club Med. Il veut donc acheter le terrain.
Mais une partie des familles propriétaires des terres ne veut pas vendre mais… louer. Pas question pour le Territoire.
Le gouvernement envisage du coup d’en faire une Zone d’aménagement concerté.
Cette ZAC serait synonyme d’expropriation selon les familles. Elles craignent maintenant de perdre leur héritage.
Maiau Laétitia, l’une des propriétaires :


litige club med Moorea

 

La semaine dernière, un représentant du Pays a rencontré toutes familles au cours d’une réunion chez un notaire.
Il a proposé d’acheter le terrain, 21 000 francs le mètre carré.
Certaines familles ont accepté, d’autres non. La propriété a une superficie de 15 hectares.

litige club med Moorea
© Polynésie 1ère | Parmi les familles, une seule aurait accepté de vendre ses parts.

 

Retrouvez ce reportage ce soir dans le Ve'a et le JT de Polynésie 1ère