Le cluster, pour mieux profiter du domaine maritime

Le cluster, pour mieux profiter du domaine maritime
© Présidence gouvernement

Le Président Fritch s'est entretenu avec les membres du cluster maritime, créé il y a quatre mois et présidé par Gérard Siu. Pour ce dernier, le domaine maritime polynésien représente « un vrai potentiel de développement ». Le cluster doit profiter de cet avantage.

E.Tang/Présidence GVT/Wikipédia Publié le , mis à jour le

Accompagné par des acteurs économiques de ce secteur, des pêcheurs, des constructeurs navals, des armateurs ou encore des représentants d’association de protection de l’environnement marin, Gérard Siu a souligné que le domaine maritime polynésien représente « un vrai potentiel de développement ». Il a estimé qu’il s’agit même d’« un secteur porteur majeur ».
Le cluster comprend 25 membres et regroupe 1 800 employés. Le cluster polynésien est le cinquième cluster outre-mer, l’ensemble de ces clusters outre-mer étant tous affiliés au cluster France.

Manque de personnels qualifiés

Les membres du cluster maritime polynésien ont évoqué des sujets tels que la formation dans les métiers de la mer. A ce titre, Gérard Siu a l’intention d’organiser un grand forum des métiers de la mer en 2015 pour attirer des jeunes vers le secteur de la mer polynésien qui souffre aujourd’hui d’un déficit de personnels qualifiés.
Les membres du cluster maritime ont également évoqué la question des aires marines protégées qui peuvent être des espaces écologiques procurant une véritable renommée à l’environnement touristique polynésien.
La question de la pêche hauturière a également été abordée avec la nécessité d’optimiser la construction locale, la formation des marins-pêcheurs et l’éco-label de nos poissons exportés.

Concept économique anglo-saxon, le cluster est un ensemble d'informations et de services mis en commun au travers d'une entité sur un territoire donné afin de créer un système qui ait un sens aussi bien pour les participants que pour les clients de cette organisation.

Développer des synergies

Crée en janvier 2006 à l'initiative de l’Institut Français de la Mer, le cluster France est une association qui regroupe plus de 300 entreprises et fédérations professionnelles du monde maritime en France. Ce groupe d’influence compte déjà de nombreux poids lourds parmi ses membres : la Marine nationale, DCNS, les Chantiers de l'Atlantique, la CMA CGM, l’Association française de droit maritime, Maersk France, la Navale française, Louis-Dreyfus Armement...

L'objectif est simple, il s’agit « d’avoir une approche globale du secteur, de l’apprécier dans toutes ses composantes et de le mesurer aux autres secteurs nationaux et à ses homologues étrangers », explique Francis Vallat président de l’Institut Français de la Mer.
Les activités maritimes sont très différentes : entre le pêcheur, l’ingénieur d’IFREMER, l’avocat maritime, les agents du Bureau Veritas il y a certes la mer en commun, mais il est difficile d’apprécier leur apport à une finalité commune : l’activité maritime. Le cluster est précisément là pour faciliter une démarche intellectuelle englobante qui aboutisse à ce résultat. Inspiré des modèles néerlandais et britannique, il a pour mission de développer des synergies entre les différents secteurs d’activité liés à la mer et de les promouvoir en France et à l’étranger.

Source Présidence gouvernement et Wikipédia