Lazarevic, dernier otage français libéré : "je suis encore vivant"

Ex-otage, Lazarevic toujours vivant
© France 2

Le français, retenu en otage par Al-Qaida au Maghreb islamique depuis trois ans, a été libéré mardi. Épuisé, mais "encore vivant" selon ses dires. Certains journalistes, comme Dominique Derda, correspondant de France 2 en Afrique, affirment que cette libération est liée à une négociation.

Francetv info Publié le , mis à jour le

Ce sont les premières images de Serge Lazarevic, libre. Le dernier otage français dans le monde est libre et "heureux", selon France 2 qui l'a rencontré, à Niamey, au Niger, mardi 9 décembre. Cela se voit à son grand sourire, face au président nigérien, Mahamadou Issoufou, à qui Serge lazarevic répète "merci, merci" avant de lâcher un petit "ça va", laissant deviner son épuisement et enfin : "Je suis encore vivant".

Serge Lazarevic a été libéré mardi, après plus de trois années de captivité, 1 111 jours exactement, et sera accueilli mercredi vers 7h30 sur la base aérienne de Villacoublay (Yvelines) par le chef de l'Etat, selon l'Elysée.

Serge Lazarevic, le dernier otage français dans le monde, a été libéré mardi 9 décembre. L'homme de 50 ans était détenu depuis novembre 2011 par les terroristes d'Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi). Si les circonstances exactes de sa libération restent encore inconnues, certains évoquent tout de même qu'une négociation a été menée entre la France et le groupe terroriste.

Officiellement, Pas de rançon aux ravisseurs

"Serge Lazarevic aurait été échangé contre deux responsables d'Aqmi", avance de même Dominique Derda de France 2. David Thompson, journaliste à RFI et spécialiste des questions jihadistes, affirme, de son côté, que les deux responsables sont "des Touaregs d'Aqmi (...), les mêmes qui avaient organisé son enlèvement [de Serge Lazarevic] et celui de [Claude] Verlon en 2011 à Hombori."

Francetv info

##fr3r_https_disabled##

Dernier #otage français libéré : #Lazarevic épuisé mais "encore vivant"

L'actu en vidéo

Rétrocession des terrains militaires, pourquoi ça traîne encore ?

Rétrocession des terrains militaires, pourquoi ça traîne encore ?