"L'égalité réelle suppose des actes concrets dans l'éducation, la santé et les transports" estime le Haut commissaire

L'invité du journal: Lionel BEFFRE, Haut-Commissaire de la République en Polynésie française.
© Polynesie1ere | L'invité du journal: Lionel BEFFRE, Haut-Commissaire de la République en Polynésie française.

Invité du journal dimanche 20 mars, Lionel Beffre, Haut-commissaire de la République, est revenu sur la viste de François Hollande et ses différentes annonces. Il a évoqué l'indemnistaion des vétérans du nucléaire, la notion d'égalité réelle et la plainte d'Oscar Temaru contre l'Etat.

Webmaster
Publié le , mis à jour le

Invité du journal télévisé dimanche soir, le Haut commissaire de la République en Polynésie française a indiqué que les démarches annoncées par le président de la République en vue de mieux indemniser les victimes des essais nucléaires étaient en cours.

Sur la question de l'égalité réelle, Lionel Beffre reconnaît qu'il existe des disparités entre la Polynésie et la métropole et que des actions concrètes doivent être menées dans les domaines de l'éducation, de la santé et des transports. "L'espérance de vie est de 76 ans en Polynésie contre 82 ans en métropole" a t'il indiqué.

Concernant la plainte d'Oscar Temaru contre l'Etat pour crime contre l'humanité dans le dossier du nucléaire, Lionel Beffre estime que l'on est tellement loin de ce que recouvre la notion de crime contre l'humanité que cette démarche relève de la mauvaise foi.

L'actu en vidéo

François Pihaatae est le nouveau président de l'Eglise Protestante Ma'ohi

François Pihaatae est le nouveau président de l'Eglise Protestante Ma'ohi