L'incendie du dépotoir de Faa'a difficile à éteindre

feu depotoir faa'a
© Polynésie 1ère

Depuis vendredi 6 mars, une fumée nauséabonde émane de la décharge municipale de Sainte-Hilaire suite à un incendie. Après avoir tenté de circonscrire ce dernier avec des moyens classiques, la municipalité de Faa’a a changé de stratégie mais, pour l'heure, il n'est toujours pas éteint.

polynesie1ere.fr avec Hélène Arte Publié le , mis à jour le

L'incendie n'est toujours pas éteint à la décharge de Sainte-Hilaire. Depuis vendredi, au grès des vents, les habitants de Faa'a et de Punaauia en subissent les désagréments. La fumée stagne dans certains quartiers obligeant les habitants à rester confinés dans leurs maisons. Certains riverains sont excédés après avoir eu de la fumée noire chez eux tout le week end.


Notre journaliste Belinda Tumatariri a interrogé des habitants de Saint Hilaire et de Teroma:

depotoir faa'a


Le témoignage de James qui habite dans le quartier de Teroma :

Après avoir essayé de circonscrire l’incendie avec des moyens classiques, la municipalité de Faa’a a changé de stratégie depuis hier face à un feu de méthane impossible à éteindre avec les engins dont disposent les pompiers. Depuis dimanche, avec l’aide d’une drague du territoire, il est question d’étouffer le feu sous des milliers de mètres cubes de terre. Mais l’engin étant tombé en panne au bout de quelques heures, le travail n’a pu reprendre que ce matin.

Les explications de Robert Maker, le premier adjoint au maire de Faa'a, interrogé par notre journaliste Hélène Arte :