L'alerte au requin blanc à nouveau donnée par un brestois en Australie

requin
© (D.R.) Daily Telegraph Sydney | Un dauphin venait d'être attaqué par le requin blanc

Maxime THEPAUT, en voyage de travail à Newcastle (Nord Est de Canberra) a pris des photos de l'animal qui terrorise le Sud-Est du pays, et ainsi aidé les policiers et les sauveteurs et le localiser.

Pierre-Emmanuel Garot
Publié le , mis à jour le

"Je marchais sur la digue sur le long de la plage et là, j'ai vu une masse sous l'eau qui est remontée à la surface en se mouvant sur les côtés. Il a sortir la gueule de l'eau, comme pour attraper du poisson ou pour jouer. C'était une sacrée bestiole, d'environ 4 mètres de longueur". D'après le quotidien "Ouest France", Maxime vient d'apercevoir le prédateur dont la présence a entraîné la fermeture de toutes les plages de la région. Depuis une semaine, policiers et sauveteurs quadrillaient la zone. Dans l'après-midi précédant "sa" rencontre avec Maxime, celui-ci avait été aperçu s'attaquant à un dauphin.
Mais les vigies ont donné l'alerte une nouvelle fois à la vue de sa photo. Un hélicoptère surveille la zone, pour repérer les déplacements du poisson. Impossible de tuer le grand blanc car il est une espèce protégée.

"Franchement quand tu vois ça, tu reste pantois. Le plus impressionnant, c'est quand il est parti, avec sa nageoire dorsale au dessus de l'eau. Même à 200 mètres, on la voyait toujours". A noter que c'est la première fois qu'une telle espèce a été observée dans les environs de Newcastle. Le Brestois, lui, a peut être sauvé des vies en "géolocalisant" l'animal.