L’affaire des terres d’Orofara devant la justice

Affaire Orofara
© Polynésie 1ère

L’ancien shérif de Mahina, Emile Vernaudon et quatre autres prévenus comparaissent aujourd’hui devant le tribunal correctionnel de Papeete.

Hélène Harte
Publié le , mis à jour le

Ils doivent être jugés pour une affaire de détournements de fonds publics. Elle concerne deux conventions de location: l’une pour le cimetière et l’autre pour le centre d’enfouissement technique d’Orofara. Des accords avaient été passés entre l’ancienne équipe municipale et la famille Pomare. C’était il y a plus de 10 ans.
Retour sur les faits avec Maruki Dury :

Affaire Orofara