Jacques Krauser condamné à 20 ans de réclusion

Procès Krauser : l'avocat général requiert 20 ans de prison
© Polynésie 1ère | Procès Krauser : l'avocat général requiert 20 ans de prison

Au deuxième jour du procès de Jacques Krauser, beaucoup de questions restent sans réponse. L'accusé au lourd passé psychiatrique n'a toujours pas expliqué son geste. Les jurés ont suivi le réquisitoire et l'ont condamné à 20 de prison.

hh, hyk Publié le , mis à jour le

Vendredi matin, l'expert psychiatre a tenté de cerner la personnalité de Jacques Krauser. Il est décrit comme un homme froid et déterminé. Atteint de troubles bipolaires, il a été interné a plusieurs reprises et mis sous tutelle par deux fois. Sa mémoire est souvent défaillante et le médecin souligne des tendances manipulatrices. Il souligne en revanche qu'au moment des faits, il n'était pas en crise et qu'il est donc responsable de ses actes. En revanche, au bénéfice du doute, il retient l'altération du discernement au moment du passage à l'acte.


Des parties civiles divisées.


Lors de sa plaidoirie, l'avocate des trois fils aînés de la victime explique que ses clients ont été bouleversés la veille par le témoignage du frère de Jacques Krauser. Ce dernier a expliqué l'enfance difficile de son frère et comment il a été victime de coups répétés, attaché à un cocotier. Les fils de la victime souhaitent que les jurés prennent en compte ces éléments.

Pour maître Toudji, l'avocate du fils cadet, mineur au moment des faits, ce crime est un cataclysme qui a bouleversé la vie de son client. Elle souligne combien les derniers instants de la victime ont été horribles et qu'elle s'était vue mourir.

L'avocat général a requis 20 ans d'emprisonnement. Il a été suivi par les jurés.