Ils arrachent le miconia pour sauver les monarques de Tahiti

monarque de Tahiti
© Manu-SOP

Les actions de l’association Manu-SOP et le groupe "Rando Nettoyeurs" continuent. Afin de protéger les dernières vallées abritant l'oiseau monarque de Tahiti, les bénévoles se retrouvent régulièrement pour organiser des campagnes d’arrachage de miconia. Prochain RDV, le 11 octobre.

polynesie1ere.fr Publié le , mis à jour le

Stéphane Rautiare Lebon est l’un des membres créateurs du groupe « Rando nettoyeurs ». Il répond aux questions de Polynésie 1ère :
 
Pouvez-vous nous présenter l'association ? Son objectif ? Depuis quand existe-t-elle ?
 
Manu - Société d'Ornithologie de Polynésie est une association créée pas des amoureux d'oiseau en juillet 1990. L’objectif de l’association est la protection des oiseaux de Polynésie et de leurs habitats, la contribution à l’étude des oiseaux de Polynésie dans leur milieu naturel, mais aussi la diffusion et la promotion auprès du public de toute information relative à la protection et à l’étude des oiseaux de Polynésie.
A cette association s’ajoutent le groupe des « Rando nettoyeurs ». Nous avons de nombreux communs avec l’association Manu-SOP, des motivations similaires, comme préserver le patrimoine sauvage de notre fenua pour l'avenir de nos enfants. C’est pourquoi nous nous associons souvent à leurs actions.

Association Manu SOP et les rando nettoyeurs
© Stéphane Rautiare Lebon | Association Manu SOP et les rando nettoyeurs
Quelles sont ses dernières actions concrètes ? Pouvez-vous nous raconter la dernière mobilisation ?
Nous avons mené une campagnes d'arrachage du miconia, avec l'aide d’une trentaine de bénévoles. On arrache la plante dans des zones bien définies. Le but est d'éradiquer cette peste végétale de Polynésie/ La direction de l'environnement s'occupe également de trouver des solution adaptées. Ces campagnes d'arrachages s'effectuent uniquement dans les trois vallées qui abritent l'oiseau endémique le plus menacé au monde, le monarque de Tahiti. Il ne reste qu'une quarantaine d'individus. Or cet oiseau vivait sur Tahiti avant l'arrivée de l'homme !
 
Le miconia, ennemi public numéro 1, pouvez-vous nous en dire plus ? Quand a-t-il été introduit ? Pourquoi gêne-t-il les espèces endémiques des Polynesie ?
 
Le miconia est originaire du Mexique. Cette plante fut introduite sur le fenau en 1937. Jusque dans les années 70, elle était pas considérée comme problématique, mais son développement est tel, qu’à présent les deux tiers de l’ile sont envahie. Le miconia est considérée comme une menace direct pour 70 plantes endémiques de Tahiti.
Arracher le Miconia permet de réhabiliter son territoire. Sans miconia, les sous-bois peuvent se régénérer et les insectes dont se nourrissent l'oiseau vont repeupler la zone.
Arrachage de miconia
© Stéphane Rautiare Lebon | Arrachage de miconia

logo rando nettoyeurs
Quels sont vos prochains projets ? Vos prochaines actions ?
L'association Manu-SOP et les « rando nettoyeurs » organisent une nouvelle campagne d’arrachage de miconia le samedi 11 octobre dans la vallée Hopa (Tiapa), pk 19,5, Paea.

Pour plus d’infos, l’association est joignable au 40 52 11 00 ou au 87 26 14 55 Jean-François Butaud, ou encore via la page facebook des Rando-nettoyeurs ou le site de MANU SOP : www.manu.pf

Un dernier message ?
"Ne demande pas à la nature ce qu’elle peut pour toi, mais demande toi ce que tu peux pour la nature… »

L'actu en vidéo

Le parti "La République en Marche" soutenu par le Tapura, en tête en Polynésie

Le parti "La République en Marche" soutenu par le Tapura, en tête en Polynésie