"Il voulait la faire taire pour de bon", le procureur demande la perpétuité

tribunal de papeete
© Polynésie 1ère

Suite du procès de Pierre Taana aujourd'hui aux assises. Il est jugé pour le meurtre de sa fille en octobre 2013 dans le quartier d'Outumaoro. L’accusé ne reconnaît pas la préméditation et le viol. Le procès se déroule à huis-clos

Hélène Harte
Publié le , mis à jour le

Deuxième jour d'audience à huis clos mardi aux assises pour Pierre Taana meurtrier en octobre 2013 de sa fille de 15 ans. Le procureur a requis la perpétuité contre lui, peine assortie de 22 ans de sûreté.
Thierry Stampfler / Mirko Vanfau