Huahine : leur poti marara en panne, deux personnes secourues grâce à la balise de détresse

Huahine : leur poti marara en panne, deux personnes secourues grâce à la balise de détresse
© flickriver.com | Illustration

Leur bateau en difficulté et sans GPS, deux personnes ont été secourues grâce à leur balise de détresse au large de Huahine. 

E.Tang /MRCC Publié le , mis à jour le

Mardi à 17h00, deux personnes se trouvant à bord de leur poti marara en panne de moteur envoient un appel au MRCC Papeete sur le canal de détresse 16 de la radio VHF. Parties le matin de Tahiti en direction de Huahine, elles ne peuvent donner leur position car elles n'ont pas de GPS. La visibilité en mer s’est dégradée en raison de la pluie et le coucher du soleil est proche.

Les communications radio, difficiles entre le MRCC et le poti marara, sont heureusement relayées par le patrouilleur de la gendarmerie maritime Jasmin présent au port de Huahine. Les deux personnes en difficulté signalent qu'elles ont une balise de détresse que le MRCC leur demande d’activer pour les localiser. En quelques minutes, le signal est détecté par les satellites et la position de la balise transmise au MRCC.

Efficacité

Le remorquage du poti marara par un moyen nautique de la FEPSM est alors organisé. Il sera suivi par le MRCC, toujours en contact radio avec les deux embarcations par l’intermédiaire du Jasmin, jusqu’à leur arrivée à Huahine mercredi matin à 04h30.
L’utilisation de la balise de détresse COSPAS SARSAT a ainsi permis de localiser très rapidement le poti marara. Elle a surtout évité d’effectuer des recherches particulièrement longues et difficiles pour une petite embarcation à la dérive dans une zone très vaste et de nuit.