Mort au CET de Hitia'a : le procès renvoyé en 2020

CET Hitia'a
© Polynésie 1ère

En juillet 2016, un employé du Centre d'Enfouissement Technique (CET) de Hitia'a avait été retrouvé mort, après le retournement de sa drague. Le propriétaire, Edwin Teraiharoa, est poursuivi pour homicide involontaire. Le procès est reporté à janvier 2020

L. G, A. M Publié le

Nouveau délai dans l'affaire d'homicide involontaire au Centre d'Enfouissement Technique (CET) de Hitia'a. Le procès devait s'ouvrir ce 4 juin, mais la justice l'a reporté au 14 janvier 2020. En effet, la femme du propriétaire du CET a pris un avocat récemment et ce dernier n'a pas eu le temps de prendre connaissance du dossier.

Le 13 juillet 2016, ne voyant pas leur proche rentrer, une famille avait finalement découvert son corps sur son lieu de travail, au CET de Hitia'a, gisant à côté de sa drague retournée. Le propriétaire du CET, Edwin Teraiharoa, est poursuivi pour homicide involontaire par la violation d’une obligation de sécurité ou de prudence dans le cadre du travail et pour plusieurs manquements au code du travail.