Hawaiki nui 2e étape : Shell prend sa revanche, EDT toujours en tête au général

L'équipage de Shell A sur la pirogue Shell B à son arrivée à Tahaa
© Polynésie 1ère | L'équipage de Shell A sur la pirogue Shell B à son arrivée à Tahaa

Le sprint de la 2ème étape entre Raiatea et Tahaa s'est joué entre les grandes équipes en forme du moment. Shell s'impose, quarante secondes devant EDT, toujours leader au général. Paddling Connection monte sur la 3ème marche mais cède sa 3ème place au général à Air Tahiti.

Suliane Favennec, Polynésie 1ère Publié le


Shell a pris sa revanche. L’équipe de la famille Moux a mené la course quasiment de bout en bout. EDT, vainqueur de l’étape précédente, s’est fait battre dans les derniers mètres par Paddling, qui réalise une énorme fin de parcours.

Le top départ de la deuxième étape de 26 kilomètres entre Raiatea et Tahaa a été donné peu avant 09h00. Toutes alignées, les équipes n’ont pas pris la même direction. Certaines, dont Team Bora Bora et Hinaraurea ont choisi de passer près du rivage, d’autres ont tiré tout droit vers le lagon de Tahaa. Les équipes se rejoindront dans l’entonnoir, la jonction entre lagon de Raiatea et Tahaa, un point stratégique.
Hinaraurea, 6ème lors de la 1ère étape
© Polynésie 1ère | Hinaraurea, 6ème lors de la 1ère étape

Dès le départ, l'équipage Shell A à bord de la pirogue Shell B, formation gagnante de la Molokai Hoe, part fort pour cette deuxième étape. L’équipe a clairement envie de montrer de quoi elle est capable. EDT, vainqueur de l’étape précédente, suit de près. L’équipe de Huahine, Matairea Hoe accroche l’équipe EDT pour tenter de diminuer l’écart au général entre ces deux équipes. Un écart important : 10' 02''.
Matairea Hoe
© Polynésie 1ère | Matairea Hoe

Le début de course est marqué par la remarquable performance d’Arue Vaa,14e au départ d'Uturoa à plus de 16 minutes des leaders. Durant les vingt premières minutes de l'étape, Arue va’a prend la tête de la course aux côtés de Shell, qui ne veut rien lâcher. Les deux équipes seront au coude à coude durant un petit moment, pour le plus grand bonheur des bateaux suiveurs venus nombreux assister au spectacle.
Arue dans le peloton de tête
© Polynésie 1ère | Arue dans le peloton de tête

Entre 400 et 500 bateaux sont présents sur le plan d’eau. Certains s'approchent des pirogues en créant des vagues ce qui suscite des remontrances des officiels. Ces vaguelettes provoquent un effet "machine à laver".  Même si certaines de ces vagues permettent aux rameurs de surfer et gagner en vitesse, elles sont la plupart du temps gênantes pour les pirogues.
Ca bouillonne dans le lagon
© Polynésie 1ère | Ca bouillonne dans le lagon

Popora te hoe mamu effectue une très belle première moitié de parcours en se plaçant dans le top 5. Paddling, très en forme pour cette étape, suit quelques mètres derrière avec le maillot jaune, en duel avec Matarairea Hoe. Bien déterminé à ne pas se laisser ravir sa place de favori, EDT rattrape le Popora te hoe mamu et remonte fort sur les autres équipes.

Air Tahiti ne démarre pas aussi bien que ses adversaires mais revient dans le top 5 et joue des coudes avec Paddling, en deuxième moitié de course. Tour à tour, ces deux équipes seront ensuite au coude à coude avec EDT A. Air Tahiti terminera 6ème de l'étape à 1'16 du vainqueur.
Air Tahiti
© Polynésie 1ère | Air Tahiti

A partir de la moitié de course, Shell  prend les commandes de la course et ne les lâchera plus. Arue cède du terrain et voit passer Paddling et EDT.
Duel EDT / Paddling Connection
© Polynésie 1ère | Duel EDT / Paddling Connection

Vainqueur de la première étape, EDT a procédé à quelques changements d'équipiers pour cette étape de sprint. Parmi les nouveaux venus : Raiono Riveta, Manatea Bopp Dupont, Lono Teururai, et surtout le Hawaiien Kainoa Tanoai, qui participe à sa seconde Hawaiki Nui et revêt pour la première fois les couleurs d' EDT. 
 
Déjà 7ème sur le premier tronçon, l'équipe de Tubuai continue à faire forte impression. Les rameurs des Australes se classent une seconde fois dans le top 10 en signant une remarquable 9ème place. 
 
En fin de parcours les leaders évoluent dans un mouchoir de poche. Cent mètres à peine séparent les équipes de Shell et d'Air Tahiti, en 5ème position. Peu à peu cet écart se réduit à seulement 50 mètres.
Combat en tête de course
© Polynésie 1ère | Combat en tête de course

L'étape est particulièrement serrée entre les équipes qui fournissent un réel combat pour remporter la manche. Soutenu par la population venue en nombre les encourager depuis le rivage à l'approche de Patio, les rameurs semblent transcendés et donnent le meilleur d’eux-mêmes pour le plus grand bonheur du public.  

Shell A, qui semble intouchable aujourd’hui, maintient la cadence et reste accroché à la première place. Les rameurs essaient de placer des coups puissants pour maintenir l’écart avec EDT et Paddling. Air Tahiti décroche un peu derrière même si elle reste proche des trois leaders. Team OPT montre également qu’il faut compter sur elle.  
 
A quelques minutes de la fin, Shell tient sa première place. Dans le bateau suiveur où se trouvent le staff et les co équipiers, on sent beaucoup fierté. Tout le monde espère remporter cette étape. L’équipe veut prendre sa revanche et montrer qu’elle est capable d’aller chercher le titre. A quelques mètres, EDT a du mal à recoller alors que Paddling revient en force. Arue Vaa s'accroche pour rester dans le top 5. Shell franchit en vainqueur la ligne d’arrivée.
Shell franchit la ligne d'arrivée à Tahaa
© Suliane Favennec, Polynésie 1ère | Shell franchit la ligne d'arrivée à Tahaa

Un dernier combat entre EDT et Paddling a lieu dans les derniers mètres. De manière spectaculaire, Paddling devance EDT sur les dernières secondes et prend finalement la 2e place de cette étape. 

EDT doit se contenter de la troisième place sur le podium. Mais ce relâchement sur les derniers mètres s'explique par le malaise du rameur hawaiien de 19 ans, Kainoa Tanoai, à bord d'EDT. Il perd connaissance au passage de la ligne d'arrivée. Les secours l'ont rapidement pris en charge. Son état n'inspire pas d'inquiétude. 
Le rameur hawaïen d'EDT perdant connaissance à l'arrivée
© Polynésie 1ère | Le rameur hawaïen d'EDT perdant connaissance à l'arrivée
Kainoa Tanoai, le Hawaiien de EDT va'a, au poste de secours
© Polynésie 1ère | Kainoa Tanoai, le Hawaiien de EDT va'a, au poste de secours

Suivront Arue va’a, puis Air Tahiti, Shell B, Team OPT B, Team OPT A, Tupuai et Hinaraurea en 10e position.
OPT
© Suliane Favennec, Polynésie 1ère | OPT

Matairea Hoe et Pirae Va'a
© Suliane Favennec, Polynésie 1ère | Matairea Hoe et Pirae Va'a

Au général EDT est toujours en tête avec 3'17 d'avance sur Shell, Air Tahiti est 3e à 5'17 suivi par Paddling connection, EDT B, Hinaraurea, Team Tupuai, Shell B, OPT A et Matairea hoe.

[REPLAY VIDEO] Revivez l'arrivée de la 2nde étape à Tahaa : 

Retrouvez ci-après le classement officiel complet de cette deuxième étape :
Le classement partiel au général (étapes 1 et 2) :