Une fresque au service du devoir de mémoire

Fresque centenaire 1ere guerre mondiale
© Polynésie La 1ère

Une fresque de plus de 60 mètres de long pour célébrer le centenaire de la fin de la première guerre mondiale. C’est une commande du ministère de la culture et du gouvernement. Le mur de l'ancienne caserne Broche est graffé par quatre artistes locaux qui ont répondu à un appel d’offre.
 

Polynésie La 1ère Publié le , mis à jour le

Une fresque de plus de 60 mètres de longueur pour célébrer le centenaire de la fin de la première guerre mondiale. C’est une commande du ministère de la culture et du gouvernement, le mur de l'ancienne caserne Broche face au CESC est graffé par quatre artistes locaux qui ont répondu à un appel d’offre.

Le travail n’est qu’à moitié terminé, le reste des travaux aura lieu du 7 au 14 Janvier 2019. Cronos, l’un des artistes, nous parle en détail de l’intérêt du projet, ainsi que des difficultés auxquelles, lui et ses acolytes doivent faire face.

Reportage de Nicolas Suire  :                                                                                                                                                                                                                                


Originale et stylée, la plus longue fresque de Polynésie a en plus ce rappel de devoir de mémoire, à savoir : ne plus reproduire les erreurs du passé ; et honorer ceux qui sont morts pour défendre les valeurs autour desquels est bâtie notre société, dont la plus importante est la liberté.
 

 

L'actu en vidéo

Ouverture du 30e congrès des communes à Rikitea, aux Gambier

Ouverture du 30e congrès des communes à Rikitea, aux Gambier