Forum du Pacifique : l'UPLD contre le soutien de l'Etat ?

Fritch-Forum du Pacifique
© Polynésie 1ère

Après avoir déclaré vouloir intégrer la Polynésie française comme membre à part entière du forum du Pacifique, le président du pays devrait recevoir le soutien de la ministre de l'Outremer. Un soutien qui a fait bondir Vito Maamaatuaiahutapu, membre de l'UPLD.

polynesie1ere.fr Publié le , mis à jour le

A l'ouverture du forum du Pacifique, mercredi 8 septembre, le président du pays, Edouard Fritch, a été le premier à s'exprimer face aux chefs des Etats indépendants du Pacifique. L'élu a plaidé pour l'intégration de la Polynésie français en tant membre à part entière du forum du Pacifique. Le groupe des leaders polynésiens lui a assuré de son soutien, mais pas seulement... En effet, Edouard Fritch devrait également recevoir le soutien de la ministre de l'Outremer, George Pau-Langevin.

Ce soutien de l'"Etat français" a fait bondir Vito Maamaatuaiahutapu, membre de l'UPLD, voyant là "un cheval de Troie". L'homme politique s'est exprimé au micro de notre journaliste Abinera Tematahotoa.

(F) FORUM GPL FRITCH - VITO MAAMAATUA.mp3


Un sommet prévu pour novembre


Un sommet France-Océanie devrait se tenir le 26 novembre prochain à Paris, pour une "réflexion commune" avant la conférence internationale sur le climat prévue en décembre. C’est en tout cas ce qu’a annoncé, ce jeudi 10 septembre, George Pau-Langevin, à Nouméa. La ministre des Outremer y faisait une courte escale avant de partir pour la Papouasie-Nouvelle-Guinée où elle représentera la France au sommet annuel du forum du Pacifique.

Initié à l'époque par le président Jacques Chirac, le sommet France-Océanie a eu lieu pour la première fois en 2003 en Polynésie française, puis en 2006 à Paris et enfin en 2009 à Nouméa. Depuis six ans, il ne s'était pas réuni.