La formation en alternance fonctionne bien pour l' Outremer

électricien technicien
© Polynésie la 1ère

Un grand groupe français d'énergie a recruté de jeunes ultramarins et co-financé la formation en alternance pour mieux les intégrer dans ses équipes et en faire des futurs cadres de ses implantations Outre-mer. Rencontre avec Olivier.
 

Polynésie la 1ère, Jean-Michel Mazerolle, Jean-Louis Kérek et Philippe Hernando Publié le , mis à jour le

Originaire de Faa'a, Olivier est électricien pour un grand groupe français et exerce son métier à Paris depuis trois mois. Il se familiarise au travail d'équipe mais aussi à la sécurité. Une expérience très formatrice pour le jeune polynésien de 28 ans .

Après une formation de deux ans en alternance et l'obtention d'un BTS, le jeune homme a été embauché trois jours après seulement par l'employeur qui lui avait permis de bénéficier de cette formation Bac +2 spécialement mise en place pour les ultramarins. "Grâce à cette formation d'alternance, tu peux aussi bien travailler en perfectionnant tes connaissances mais aussi tes compétences", confie Olivier