Financement du régime de solidarité : le Président rassure les fonctionnaires d’Etat

Syndicats de fonctionnaires d'Etat avec le Président
© Service de communication de la Présidence

Le Président Edouard Fritch, en compagnie du vice-président Nuihau Laurey, et de la ministre en charge du travail, Tea Frogier, a reçu hier après-midi les représentants de l’intersyndicale des organisations représentatives des fonctionnaires d’Etat.

Hélène Harte
Publié le , mis à jour le

Cette rencontre fait suite aux discussions engagées entre l’Etat et la Polynésie française pour le financement du régime de solidarité territoriale (RST).
Le Président et le vice-président ont fait part à la délégation des discussions qui ont eu lieu jusqu’à présent à Paris avec le gouvernement central et qui ont donné lieu à un engagement de l’Etat d’accompagner le financement du RST.
Le Président a tenu à rassurer les fonctionnaires d’Etat sur la nature des pistes qui sont actuellement étudiées en leur disant qu’en aucun cas ils ne seront lésés par rapport à leur situation actuelle.
Le Président tient à souligner que les fonctionnaires d’Etat servant en Polynésie française, qui sont en grande majorité des enfants du pays, apportent déjà leur quote-part à la solidarité en cotisant à la CST. Par ailleurs, ils contribuent largement à l’intérêt général et à la vie économique. Il convient donc de ne pas les stigmatiser.
Le Président a enfin assuré la délégation syndicale que des réunions d’information seraient organisées au fur et à mesure de l’avancement du dossier.

Source : communiqué de la Présidence