Fin annoncée du conflit social dans les hydrocarbures

grève des hydrocarbures : l'essence se fait rare dans les îles
© DR

Après qu'un protocole d'accord ait été signé, une seule entreprise reste touchée par la grève des hydrocarbures. Même si la fin est proche, les conséquences du conflit se sont faites ressentir dans les îles comme Huahine.

polynesie1ere.fr Publié le , mis à jour le

Le 23 décembre dernier, un protocole d’accord a été signé dans le conflit des hydrocarbures. Aujourd’hui, une seule entreprise reste touchée par la grève : la STDP, la société tahitienne des dépôts pétroliers. Les négociation avec le syndicat CSIP devraient reprendre, en principe, ce vendredi matin.
 
En attendant, la grève qui dure depuis deux semaines a eu des répercussions très concrètes sur les îles. En effet, moins de carburants ont été envoyés dans les archipels. Du coup, à Huahine par exemple, où le Paul Gauguin a accosté ce vendredi 26 décembre, les prestataires touristiques ont du revoir leurs offres à la baisse.
 
Écoutez Jean Pierre Amo, gérant de Poetaina Cruise, interrogé par notre journaliste Maruki Dury

(F) JEAN-PIERRE AMO - CONSEQUENCES HUAHINE NAUTIQUE


 

Votre avis nous intéresse !

Nous aimerions savoir ce que vous pensez de notre site.

Je participe à l'enquête

Votre avis nous intéresse !

Nous aimerions savoir ce que vous pensez de notre site.

Je participe à l'enquête