Il souffre de problèmes psychologiques et prend ses filles en otage

Oremu
© Polynésie 1ère

Plus de peur que de mal, lundi 4 septembre dans la matinée, à Oremu, dans la commune de Faa’a. Le père, pensant à un complot, a détenu ses deux filles dans la voiture pendant 24 heures. C’est sa mère qui a prévenu les secours.

A. T Publié le , mis à jour le

Le père de famille était déjà sujet à des problèmes psychologiques et avait déjà été interné à l’hôpital psychiatrique de Taaone. Hier, dimanche 3 septembre 2017, il évoque une théorie du complot à son encontre, visant à le mettre en danger, lui et ses filles âgées de 6 et 11 ans.

A ce moment là, il décide de s’enfermer dans son véhicule avec ses filles. Sa mère, pensant à une crise passagère, n’a rien fait jusqu’à lundi matin.

Elle décide finalement d’appeler les forces de l’ordre qui arriveront très vite sur les lieux.

Pendant plus de trois heures, les forces de l’ordre, gendarmes et policiers municipaux ont tenté de lui faire entendre raison sans véritablement de succès. Après maintes négociations, l'homme décide de prendre son véhicule et de quitter les lieux avec ses deux filles.

S’en est suivie une course poursuite dans la descente de Puurai. Pour éviter le pire, les gendarmes déploient, plus bas, une herse sur la route pour crever les pneus du chauffard.

Ils brisent la vitre arrière pour débloquer la portière et sortir les petites filles de l’habitacle. Aucun blessé n’est à déplorer. Le père de famille, lui, a été emmené directement à l’hôpital psychiatrique de Taaone.