Deux fois plus de cas de salmonellose

Hopital du Taaone
© DR

22 cas de salmonellose ont été recensés en février et mars, dont 9 personnes hospitalisées. C'est deux fois plus par rapport à l'année denrière. En cause : la consommation de volaille et d'oeufs infectés par la bactérie, notamment à Taravao. Au mois de mars, 12 000 poules ont déjà été abattues.

L. G Publié le

La bactérie déclenche des gastro-entérites à Salmonella. En février et mars, le bureau de veille sanitaire a recensé 22 cas de salmonelloses, contre 9 cas à la même période en 2016. Parmi ces 22 cas, 9 personnes ont dû être hospitalisées et 9 avaient consommé des œufs ou de la volaille.

Le bureau de veille sanitaire recommande :
- Hygiène : Lavage des mains après être allé aux toilettes.
- La consommation de plats préparés doit respecter des chaînes du chaud et du froid.
- Les volailles et les oeufs doivent être bien cuits. Les préparations à base d’œufs non cuits doivent être réalisées avec des œufs dont la provenance est connue, le moins longtemps possible avant leur consommation et maintenues à +4°C.

La salmonellose provoque des diarrhées, de la fièvre et des crampes abdominales, 12 à 48h après l'infection. La principale contamination est alimentaire, avec des aliments contaminés consommés crus ou peu cuits.

Au mois de mars, 12 000 poules de Taravao, de la SCA Heia Tau Arii avaient déjà été abattues, par mesure de précaution, suite à la confirmation de la présence de salmonelles.