Des pompiers débordés à Tairapu-est

pompiers tairapu
© Polynésie 1ère

Réduction des horaires du service des urgences de Taravao, panne de l'ambulance de Vairao... Face à cette situation complexe, les pompiers de la presqu'île ne savent plus où donner de la tête. 

polynesie1ere.fr Publié le , mis à jour le

C’est la conséquence de la réduction des heures de service des urgences de l’hôpital de Taravao, en raison notamment du manque du personnel. Un problème qui n'est pas nouveau mais qui ne semble toujours pas résolu. Désormais, ce service fonctionne donc uniquement de 7h30 à 15h30. Ce sont les infirmiers qui prennent en charges la malades et qui appellent des médecins généralistes pour obtenir des conseils médicaux si besoin. Au-delà de ces horaires, il revient donc aux pompiers d’assurer tous les transferts d’urgence sur le CHPF si le SAMU est lui-même saturé, ou jusqu’à la grotte de Maara où l’ambulance du Taaone prend le relais.

Cette situation est difficile à gérer au vu des effectifs tendus à la caserne. Mais, selon le lieutenant Giovanni Gil, chef de corps des pompiers de Tairapu-est, cette situation fait également prendre des risques aux pompiers. D'autant que ces derniers sont obligés de couvrir le secteur de Vairao depuis que leur ambulance est en panne.


A l'Assemblée de Polynésie française, le ministre de la Santé, Patrick Howell, a néanmoins tenu à rassurer les élus comme la populatoin en assurant que les choses devraient revenir à la normale dès lundi prochain.