La Dépêche de Tahiti poursuit son activité

La Dépêche de Tahiti poursuit son activité
© Polynesie La1ere | La Dépêche de Tahiti poursuit son activité

En redressement judicaire depuis dix mois, le plus ancien quotidien de Polynésie échappe à la liquidation.
 

Webmaster
Publié le , mis à jour le

Les salariés de la Dépêche de Tahiti sont soulagés, ils vont pouvoir poursuivre leur activité. Le tribunal de commerce de Papeete a accepté, lundi 29 avril, le plan de poursuite de développement de l’entreprise dont le règlement des arriérés à la CPS a été échelonné sur dix ans. Ce soulagement est partagé par le PDG du groupe de presse Dominique Auroy qui estime que « La presse papier est de moins en moins lue, mais qu’elle a sa place… ». La Dépêche était en redressement judiciaire depuis presque un an à la demande de la CPS qui réclame au groupe 90 millions de cotisations sociales impayées.