Décès de James Salmon, premier pilote polynésien

james salmon
© DR | James Salmon, commandant de bord, à son poste de pilotage.

James Salmon, premier pilote polynésien, est décédé hier à 54 ans, des suites d'une longue maladie. Commandant de bord, puis pilote-instructeur chez Air Tahiti Nui, il était une figure emblématique dans le milieu aéronautique.

LG Publié le , mis à jour le

James Teariki Alexander Salmon, plus connu sous le nom de "Timi", avait pris sa retraite il y a 3 ans, avec 20.000 heures de vol au compteur. Mais la maladie vient de l'emporter, à l'âge de 54 ans. Premier pilote polynésien, il avait participé à l'acheminement du premier Airbus de la compagnie locale Air Tahiti Nui. Passé Commandant de bord, puis pilote-instructeur, il était une figure reconnue dans le milieu aéronautique.

Après le collège La Mennais, il part pour des études d'anglais en Californie. De retour à Tahiti, il passe son brevet de pilote privé à l'aéroclub de Tahiti. Puis, il effectue son service Volontaire à l'Aide Technique, à bord du Nomad, avion Evasan du Territoire.
Il travaille ensuite pour Yves TchenPan, comme pilote privé sur les Tuamotu.

En 1988, il entre à Air Polynésie, puis à Air Tahiti.
Il fait partie du premier groupe de pilotes polynésiens d'Air Tahiti à entrer dans la compagnie Air Tahiti Nui.

Il avait trois enfants et trois petits-enfants.


Une veillée aura lieu ce jeudi 19 mai, à l'église Saint Étienne de Punaauia à 19h.
La levée du corps se fera vendredi 20 mai à 9h, suivie de l'inhumation au cimetière de l’Uranie, au 6ème étage à 10h.