Courage et lâcheté au théâtre

Courage et lâcheté au théâtre
© Polynesie1ere | Courage et lâcheté au théâtre

S’inspirant de véritables dénonciations mais aussi d’authentiques actes de bravoures ayant émaillé les heures sombres de la seconde guerre mondiale, « Lettres de Délation" et "Résister, c'est exister"  font leur retour au  petit théâtre de la maison de la culture.

Webmaster
Publié le , mis à jour le

Ces deux pièces interprétées par François Bourcier trouvent leur inspiration d’un ouvrage d’André Halimi, journaliste, écrivain et fondateur du festival du film américain de Deauville décédé en décembre dernier.

Lettres de délation : Représentation unique le 11 septembre
Résister c'est exister : Les 19 et 20 septembre
-
 19h30 au petit théatre de la Maison de la Culture