Congrès de Versailles : Emmanuel Macron n'a pas parlé des Outre-mer

Emmanuel Macron
© France TV

Le Congrès de Versailles, grand rendez-vous avec les parlementaires initié par le Président de la République, Emmanuel Macron, a eu lieu le lundi 9 juillet. Le chef de l'Etat a prononcé un discours qui a porté sur l'islam ou encore les retraites, mais n'a pas mentionné les Outre-mer.

Polynésie la 1ère Publié le

Les Parlementaires réunis à Versailles pour le désormais traditionnel discours de politique générale d’Emmanuel Macron. Sous les ors de Versailles, le président de la République a retrouvé le Congrès, ce lundi 9 juillet, pour rappeler le cap de son mandat. Pauvreté, retraite, dépendance: en menant de front trois réformes d'envergure, Emmanuel Macron entend faire de l'année 2019 le tournant social de son quinquennat, le chef de l’Etat a aussi évoqué la réforme institutionnelle à venir et la lutte contre l’Islam radical…un discours où les outremers n’ont pas été citées…William Kromwel
 

Ecoutez ce reportage de William Kromwel

Dans le discours du Président, il a été question de la réforme des retraites :

"Dès 2019 nous refondrons notre régime de retraite pour protéger mieux ceux dont les carrières sont hachées, instables, atypiques, mais nous ne supprimerons pas les pensions de réversion" a martelé le chef de l’Etat répondant aux critiques…c’est d’ailleurs le seul moment son discours où il a été quelque peu chahuté par les parlementaires. 
 

Emmanuel Macron à propos des retraites

Le sujet du contrat social a également été abordé... 

Emmanuel Macron à propos du Contrat Social

Parmi les grands thèmes abordés, il y a eu enfin celui de l'Islam... 

Emmanuel Macron au sujet de l'Islam

Après son discours, le Président est sorti, laissant les parlementaires débattre. Parmi les représentant des Outre-mer, les avis divergent. Le député LREM de la Guadeloupe, Olivier Serva se dit convaincu, même si les outremers n’ont pas été citées…

Olivier Serva au micro d’Henri Helie

Un discours qui montre le peu d’intérêt de l’Etat pour les outremers, jamais citées, pour l’ancien ministre des outremers, la Guadeloupéenne George Pau Langevin.

Georges Pau Langevin au micro d'Henri Helie

Sur la question de la réforme institutionnelle à venir et de la lutte contre l’Islam radical…le discours n’a pas convaincu le sénateur Calédonien  Pierre Frogier

Pierre Frogier au micro d'Henri Helie

Pour le sénateur de Mayotte Thani Mohamed Soilihi, le discours est satisfaisant, même si, encore une fois, les outre-mer n'ont pas été cités. 

Thani Mohamd Soilihi au micro d'Henri Helie