Conflit foncier Gatien – Tevaatua : la tension retombe

Terrain Gatien Tevaatua
© Polynésie 1ère

La gendarmerie a conseillé aux deux familles de se tenir à l’écart. La justice devra éclaircir ce litige foncier. Polynésie 1ère a rencontré les deux clans.

M.D ; A.T ; Polynésie 1ère Publié le , mis à jour le

Il y a deux semaines, une grosse bagarre a éclatée entre des membres de la famille Tevaatua et de la famille Gatien. Cette semaine cette fois, c’est le patriarche de la famille Gatien qui a été agressé par les premiers cités. Les deux clans se disputent en fait, depuis plusieurs années, un lopin de terre situé sur les hauteurs de Faa’a. Ces derniers jours, la tension est montée d’un cran « à cause d'une personne qui n'a rien à voir avec ce terrain » selon un ayant droit.

Réunion Gatien
© Polynésie 1ère
L’affrontement de trop pour la famille Gatien. Le père de famille s’en sort avec deux points de suture. Une réunion familiale provoquée par un jeune ayant droit qui se dit épuisé par cette situation a eu lieu samedi 16 avril. La gendarmerie a conseillé à chaque partie de se tenir à l’écart pour éviter de nouveaux affrontements.

Vatea Heller, ayant droit du côté de la famille Gatien:
A l’issue de la réunion de samedi, la famille Gatien s’est décidée à engager un avocat pour mener une action devant les tribunaux compétents. Aujourd’hui, les Gatien se disent descendants direct du propriétaire des lieux : Fare Ura Farii a Fare Pua. L’acte d’état civil qui le prouve date de 1852 mais le document est introuvable.

Teiva Mai, ayant droit du côté Gatien :
La famille Tevaatua, qui se dit également propriétaire de cette parcelle de cinq hectares est originaire de Raivavae, aux Australes. Détenant un titre de propriété, elle s’est installée sur ces hauteurs en 2007.
Cette affaire symbolise bien la nécessité de mettre en place un tribunal foncier car plusieurs faits similaires se produisent chaque année sur l’ensemble de la Polynésie française.