Clap de fin pour le DARSE

Emploi
© marocbusiness.wordpress.com

Le dispositif d’aide à la revalorisation du salaire minimum interprofessionnel garanti et de l’emploi appelé DARSE arrive a son terme. Il aura coûté plus de 9 milliards Fcp en 10 ans au Territoire.

Hélène Harte
Publié le , mis à jour le

La ministre du Travail et du dialogue social, de l’emploi, de la formation professionnelle, de la recherche et de la condition féminine, Tea Frogier, a présenté une communication en conseil des ministres dressant le bilan de l’application du dispositif d’aide à la revalorisation du salaire minimum interprofessionnel garanti et de l’emploi (DARSE).
 
Instauré en décembre 2004, dans le but affiché de préserver l’emploi et d’en favoriser la création, le DARSE avait été conçu pour accompagner les employeurs dans la prise en charge des effets du relèvement du salaire minimum interprofessionnel garanti (SMIG), qui passait alors de 110 000 Fcfp à 125 000 Fcfp.
 
Suite à la dernière revalorisation du SMIG entérinée par arrêté en Conseil des ministres le 26 septembre dernier, ce dispositif arrive aujourd’hui à son terme naturel, dès lors que l’aide s’appliquait, selon un barème dégressif, à tout salaire de base compris entre 125 000 Fcfp et 149 999 Fcfp, soit le salaire perçu par le salarié hors ancienneté, primes, commissions, indemnités ou avantages de toute nature et rémunération des heures supplémentaires. Au total, ce dispositif aura coûté 9 339 792 427 Fcfp répartis sur dix années.
 

Source : communiqué du conseil des ministres