Championnats du monde : 5 médailles d'or sur 11 possibles pour Tahiti

V12 Tahiti FInale
© Maruki Dury ; Polynésie 1ère

C'est un avertissement qu'a reçu Tahiti ce lundi lors des finales élites des championnats du monde de va'a sprints. Sur 11 courses, la Nouvelle-Zélande en a gagné 6 !

Maruki Dury ; Gilles Tautu Publié le

Juniors filles Tahiti
© Maruki Dury ; Polynésie 1ère | Les juniors filles en argent sur 500 mètres et 1000 mètres
Personne ne s'y attendait, à part peut-être les kiwis, venus avec une délégation de plus de 500 athlètes. Lors des finales élites, à chaque fois que Tahiti a terminé second, c'était derrière la Nouvelle-Zélande. Petit tremblement de terre pour la sphère du va'a polynésien qui devra donc se poser les bonnes questions en vue des prochains championnats du monde de la spécialité prévus en 2018 au Fenua.
Team NZ Femmes
© Maruki Dury ; Polynésie 1ère | Les dames néo-zélandaises ont été invincibles
Dès la première finale en V6 juniors filles 500 mètres, la Nouvelle-Zélande a dominé son sujet. Cette victoire a sonné le début d'une série de désillusions pour Tahiti, 2e. Juste après cette première défaite, ce sont les femmes qui ont été battues par Aotearoa en V6 500 mètres. La déception ne s'est pas arrêtée là puisque dans la foulée, ce sont les hommes qui ont fini seconds sur le V6 500 mètres, toujours derrière les All Blacks. 3 médailles d'argent d'affilée : la confiance est ébranlée du côté des champions Polynésiens, jusqu'à présent maîtres sans partage de la discipline.
Tahiti 2ème V6
© Maruki Dury ; Polynésie 1ère
Entrent alors en matière les juniors garçons en V6 500 mètres. Première médaille d'or de la journée pour Tahiti : les jeunes n'ont pas flanché. Ils vont même réaliser le doublé sur le 1 000 mètres. Mission accomplie pour les coéquipiers de Revy Thon Sing et Hotuiterai Poroi, avec un sans faute :

Revy Et hotu


Juniors V6 podium
© Maruki Dury ; Polynésie 1ère | Les juniors de Tahiti couronnés en V6 500 et 1000 mètres
Mais le plaisir sera de courte durée car sur le 1000 mètres juniors filles, Tahiti termine une nouvelle fois deuxième derrière Aotearoa. Même résultat pour le 1500 mètres V6 seniors dames, mais Tahiti sera finalement disqualifié pour avoir touché une bouée. Hinatea Bernadino :

Hinatea Bernadino finale perdue


V6 Femmes Tahiti
© Maruki Dury ; Polynésie 1ère | Les femmes ont terminé en argent sur le 500 mètres
Les hommes, eux, se sont ressaisis et ont glané l'or sur le 1500 mètres V6, battant les kiwis. De quoi leur donner du mordant pour le V12 500 mètres, qu'ils gagneront aussi. Abel Teriitemataua :

ABel Teriitemataua 1500 V6

NZ V12 Finale vainqueurs
© Maruki Dury ; Polynésie 1ère | Victoire sans partage des kiwies sur le V12 500 mètres
Les femmes néo-zélandaises sont de véritables rouleaux compresseurs, remportant aussi la course V12 500 mètres devant Tahiti. Un bilan positif pour les femmes kiwies qui ont tout raflé. Rosy King, la capitaine en anglais :

Rosy King NZ Finale

Patrick Viriamu, lui, a fait du 100%. Une médaille d'or en V1 250 mètres para, après celle acquise hier sur le 500 mètres : le rameur de Tubuai est double champion du monde.
Patrick Viriamu sur 250 mètres
© Maruki Dury ; Polynésie 1ère | Patrick Viriamu sur le 250 mètres
Bilan pour Tahiti : 5 médailles d'or, 5 d'argent et une disqualification. Il reste encore les courses V1 élites à disputer avec celles prévues dans le cadre d'un autre championnat du monde qui se déroule simultanément, celui des clubs.

Petit bonus vidéo d'un des haka exécuté par les All Blacks lors de la remise des médailles :