Championnat féminin de Polynésie : les femmes forcent le respect

Championnat féminin de Polynésie : les femmes forcent le respect
© Polynésie 1ère | Beaucoup de charges soulevées hier.

Samedi 1er octobre à la salle de musculation de la Punaruu, le championnat de force athlétique a réuni 53 concurrents dont 17 femmes. Parmi elles, Mahé Tchang et Manoa Fanaura ont largement dominé leurs adversaires, de la tête et bien sûr des épaules.

E.Tang/H. Marzin Publié le , mis à jour le

C'est en vue des prochains Jeux du Pacifique de 2018, que le championnat de force athlétique s'est déroulé le 1er octobre à la salle de musculation de la Punaruu. 17 femmes s'y sont engagées auprès d'une trentaine d'hommes. Et elles n'ont pas du tout démérité. Bien au contraire.

La rencontre a été marquée par des performances encourageantes. En squatt, développé couché ou soulevé de terre, Mahe Tchang (-72 kg) du club Nahiti avec 400,1599 kg de charges totales, ou encore Manoa Fanaura (+ 84 kg) de Huahine (334,5585 kg de charges totales) ont largement dominé, surtout des épaules.

Interrogée par Hervé Marzin, Mahe Tchang explique qu'elle n'a rien changé à ses habitudes :



Championnat féminin de Polynésie : les femmes forcent le respect
© Polynésie 1ère | Un championnat pour se préparer aux Jeux du Pacifique de 2018.