Le CESC a dit oui au dispositif d’aide à l’équipement

cesc
© Polynésie 1ere

Après 2 heures de débat, les représentants de la société civile ont donné leur feu vert au dispositif mais les avis ont divergé. Explications.

polynesie1ere.fr, Aiata Tarahu Publié le , mis à jour le

Le CESC a dit oui au dispositif d’aide à l’équipement des petites entreprises et à la revitalisation des commerces de proximité.
Le dispositif d’aide est prévu dans le plan de relance économique du pays. Pour les travaux de rénovation dans les commerces de proximité, le pays règle jusqu'à 70% de la facture pour des travaux n'excédant pas les 5 millions de fcp. Quant à l’aide à l'équipement des petites entreprises, le pays paie 50 % d’une facture plafonnée à 3 millions de fcp.

Ce jeudi 30 mars, la loi du pays a suscité des échanges parfois vifs entre les représentants de la société civile. L’amendement proposé par Lucie Tiffenat du collége des salariés, a finalement été rejeté. Lucie Tiffenat, secrétaire générale de Otahi, a voté contre le projet de loi. Elle explique pourquoi.

itw lucie tiffenat


33 dossiers ont été examinés par la commission consultative d’aide à l’équipement des petites entreprises pour un montant global d’investissement hors taxes de 154 millions fcp.