A cause d'une tempête, la croisière ne s'amuse plus

A cause d'une tempête, la croisière ne s'amuse plus
© Polynésie 1ère /T.Tching | Beaucoup de mobilier a été cassé. Les creux faisaient entre 8 et 10 m.

Dimanche, au large de la Caroline du nord, le paquebot Anthem of the seas a été pris dans une tempête. Ce navire, fleuron de la compagnie Royal Caribeean, a affronté des vents soufflant à plus de 200 km/h. Parmi les 4500 croisiéristes, 16 Polynésiens, dont Thierry Tching, l'un de nos collègues.

E.Tang / T.Lee Publié le , mis à jour le

Thierry Tching fait partie des 16 croisiéristes polynésiens qui ont embarqué sur le paquebot. Ce dernier avait pris une route normale pour rejoindre les Bahamas. Joint par téléphone, ce technicien radio de Polynésie 1ère raconte que la situation s’est détériorée dès le 2e jour dans l’après-midi. « Vers 14-15 h, le bateau a commencé à bien bouger. Le capitaine a ordonné aux passagers de regagner leurs cabines, car la mer était très bien formée », relate Thierry. Et de poursuivre que « le bateau commençait vraiment à bouger, et un navire de cette taille qui bouge, ça fait peur ».
Le capitaine a réitéré l’ordre aux passagers de rester en cabine pour leur sécurité, en fait de 14 h jusqu’au lendemain matin et « sans manger », précise Thierry Tching.

Très peur


Même si c’est un waterman accompli en Polynésie, il avoue qu’il a eu « très peur » parce que le bateau bougeait énormément. A l’intérieur, beaucoup de vaisselle et de mobilier ont été cassés. Heureusement, Thierry précise que l’équipage est vite intervenu pour rendre la scène moins chaotique.
Une tâche difficile quand les vents soufflent à plus de 200 km/h et que les creux font entre 8 à 10 m.
Bilan provisoire : 4 passagers ont été blessés, mais sans gravité. Après seulement 3 jours de croisière...
Le paquebot endommagé a dû faire demi-tour, vers New-York, son port de départ.

Ecoutez le récit de Thierry Tching joint par Tauarii Lee :

La croisière ne s'amuse plus

 

A cause d'une tempête, la croisière ne s'amuse plus
© Polynésie 1ère/T.Tching | Le personnel de bord est vite intervenu pour sécuriser certains endroits.

 

A cause d'une tempête, la croisière ne s'amuse plus
© Royal Caribbean