Depuis le mois dernier, la troisième écluse du canal de Panama est en foctionnement. Ce nouveau passage permet désormais aux "Post-Panamax" de traverser le continent américain. Ces navires se différencient par leur taille. Ils sont trois fois plus grands que les "Panamax" qui circulaient jusqu'à présent et peuvent mesurer jusqu'à 366 mètres de long, 49 mètres de large et transporter jusqu'à 14 000 conteneurs. C'est près de trois fois plus que les 5000 conteneurs des "Panamax".

Ce contenu n'est pas compatible AMP.


Or la Polynésie française ne peut pas accueillir ces nouveaux porte-conteneurs. La passe de Papeete est en effet trop étroite et trop peu profonde. Conséquence  : les rotations en provenance d’Europe vers la Polynésie française ont diminué en passant de 62 à 52 rotations.

Votre navigateur ne supporte pas le HTML5 audio


Les territoires Outre-mers se livrent désormais une bataille, celle d'adapter leurs ports au plus vite. Les "Grands Ports" de Martinique, de Guyane et de Guadeloupe se sont réunis pour adopter, ensemble, une stratégie il y a deux mois. Plusieurs villes voisines comme Kingston en Jamaïque, Cuba sur la partie Nord de l’arc caribéen, Cartagène en Colombie, Cristobal et Manzanillo au Panama ont déjà pris les devants.