C'est parti pour le baccalauréat 2019 !

Baccalauréat : place aux philosophes
© Polynesie1ere | Photo illustration

3 325, c’est le nombre de terminales qui passent le baccalauréat cette année. Les séries générales et technologique commencent mardi 18 juin avec l’épreuve tant redoutée de philosophie. Ce lundi, 2 195 élèves de Premières vont plancher sur l’épreuve anticipée de français.
 

Polynésie la 1ère (MLSF), Marie-Christine Depaepe, Abinera Tematahotoa Publié le , mis à jour le

Ce lundi 17 juin, ce sont donc les Premières qui ouvrent le bal après les bac professionnels. Ils sont 2195 élèves à plancher sur l’épreuve anticipée de français. Pour les Terminales, la spirale du bac se met en marche demain, mardi 18 juin. Sur la ligne de départ, 3 325 candidats cette année, toutes filières confondues.
 

Reportage


Le bac nouvelle formule n’est pas du goût des syndicats, qui ont prévenu qu’ils feraient grève. En effet, des syndicats d'enseignants, comme SNEETA – F.O, ont appelé à la grève de la surveillance pour le premier jour afin de protester contre la réforme du bac effective en 2021 et contre la suppression de postes." On est impacté en Polynésie, dernièrement, on a supprimé 10 postes d'enseignants et quatre poste administratifs", explique le secrétaire  territorial du SNEETA – F.O, Maheanuu Routier.
 

Interview


Pour l'heure ce mouvement ne semble pas avoir perturbé les épreuves. Ce lundi matin, il y avait effervescence au Lycée Paul Gauguin. Les élèves cherchaient leur salle et les professeurs étaient en attente d'une attribution de sa salle. Les 400 élèves de Première ont eu à choisir entre dissertation, commentaire et invention.

Si l’organisation des surveillances du bac se reposait sur un possible mouvement de grève, pour la proviseure du Lycée Paul Gauguin, Dalilas Mizzinger, c’est plutôt un marathon tendue.
 

Interview

L'actu en vidéo

Les 12 candidats à l'élection de Mister Tahiti se dévoilent

Les 12 candidats à l'élection de Mister Tahiti se dévoilent