Benjamin TEIHOTU débarqué de son fauteuil de directeur général de l'OPT

opt
© D.R. | Benjamin TEIHOTU, lors des dernières rencontres numériques du FIFO, à gauche de l'image

La décision a été prise par son ministre de tutelle, Marcel TUIHANI, également porte parole du gouvernement. Qualifiée d'"opérationnel" et non de "politique", ce changement augure-t-il des réorganisations stratégiques majeures dans le vaisseau amiral des télécoms polynésiens ? Elements de réponse.

Pierre-Emmanuel Garot
Publié le , mis à jour le


Pour Marcel TUIHANI, Ministre des Postes et des Affaires foncières, "il s'agit d'apporter des modifications dans le fonctionnement de l'établissement. D'ailleurs, j'ai eu l'occasion de le rencontrer ce point avec lui. C'était prévu pour enclencher les réformes nécessaires. Il ne s'agit pas de dire s'il était capable ou pas capable.

L'OPT est un établissement public avec son Président du Conseil d'Administration et son Directeur Général, avec son propre pouvoir. Nous avons également des filiales avec par exemple Vini qui dispose de son propre Président.. Tout cela c'est la conséquence de l'ancien gouvernement qui a apporté la désorganisation dans le fonctionnement de cet établissement, indispensable au développement économique de notre pays.

Je souhaitais donc une gestion plus saine". Avant d'ajouter "vous en saurez davantage très bientôt".
De fait, c'est Marc CHAPMAN, l'actuel Président du Conseil d'Administration, qui assurera l'interim jusqu'à une date indéterminée.