Bataille judiciaire Fritch-Flosse : l'audience en référé encore reportée

Edouard Fritch : un an de présidence
© Polynesie1ere | Edouard Fritch : un an de présidence

Le tribunal civil de première instance devait examiner la semaine dernière un recours visant à constater l'incapacité de Gaston Flosse à occuper la présidence du parti orange. La demande de requête en référé, reportée à aujourd’hui, a encore été reportée au 12 octobre.

E.Tang / M.Dury Publié le , mis à jour le

L’audience en référé Fritch / Flosse au civil est encore une fois reportée. Au lundi 12 octobre cette fois. C’est le 3ème renvoi prononcé en l’espace de quelques semaines pour cette affaire qui doit juger de la capacité de Gaston Flosse à diriger le parti orange. La demande de renvoi de ce matin a été formulée par l’avocat du Taho’era’a Huira’atira, Me Vincent Dubois.
Ce dernier aimerait répondre aux dernières conclusions de l’avocat d’Edouard Fritch mais il s’étonne tout de même que l’affaire soit maintenue en référé.
Quoiqu’il en soit, au niveau du droit, Me Dubois pense avoir un avantage.

Il le dit au micro de Maruki Dury :

Bataille judiciaire Flosse-Fritch : l'audience en référé encore reportée


Et le son de cloche est sensiblement différent du côté de l’avocat d’Edouard Fritch. Selon lui, les décisions prises par le parti ne sont pas exécutoires tant que le congrès ne s’est pas tenu. Par contre, cette procédure en référé lui paraît tout à fait justifiée.
Me Raoul Aureille est au micro de Maruki Dury :

Bataille judiciaire Flosse-Fritch : l'audience en référé encore reportée

L’audience en référé de l’affaire Fritch – Flosse est donc renvoyée au lundi 12 octobre.

Votre avis nous intéresse !

Nous aimerions savoir ce que vous pensez de notre site.

Je participe à l'enquête

Votre avis nous intéresse !

Nous aimerions savoir ce que vous pensez de notre site.

Je participe à l'enquête