Attentats : une couronne pour la paix à Papeete

Attentats : une couronne pour la paix à Papeete
© Polynesie1ere | Attentats : une couronne pour la paix à Papeete

Les polynésiens ont rendu hommage dimanche aux victimes des attentats du 13 novembre à Paris. Une mobilisation émouvante s'est déroulée devant le monument aux morts de Papeete à l'appel de Taimana Ellacott et de plusieurs internautes. 

Polynésie 1ère Publié le , mis à jour le

Un millier de personnes ont rendu hommage, hier,  aux victimes des attentats de Paris. L'appel avait été lancé par Taimana Ellacott du collectif Tamarii Hauti. Fleurs en main les participants ont formé une couronne géante dans l'avenue Pouvanaa a Oopa et devant le monument aux morts.

Une couronne de fleurs géante en hommage aux victimes des attentats de Paris
© Axelle Mésinèle, Polynésie 1ère | Une couronne de fleurs géante en hommage aux victimes des attentats de Paris

Le reportage d'Axelle Mésinèle :

Rassemblement couronne de fleurs Tahiti

Sur la place Tarahoi, l'émotion est grande. Ecoutez le poignant témoignage d'un Polynésien qui a perdu l'un de ses amis pendant les attentats. Il était attablé à une terrasse avec sa petite amie :

Témoignage d'un ami décédé


Sur les réseaux sociaux, les internautes manifestent en nombre leur soutien. Pour exemple, cette vidéo partagée sur la page facebook de Polynésie 1ère pendant le rassemblement : 

#Couronne de la Paix à Tahiti. Te Hei Hau en hommage aux victimes des attentats de Paris.

Posté par Polynésie 1ère sur dimanche 15 novembre 2015

De nombreuses personnalités ont participé à ce rassemblement : les représentantes autonomistes Nicole Bouteau et Sandra Lévy Agami, Moetai Brotherson du Tavini Huiraatira. Ecoutez leurs témoignages, au micro d'Axelle Mésinèle :

Moetai Brotherson au micro d'Axelle Mésinèle

Moetai Brotherson au micro d'Axelle Mésinèle

Nicole Bouteau au micro d'Axelle Mésinèle

Nicole Bouteau au micro d'Axelle Mésinèle

Par contre, aucun membre du gouvernement n'a participé à cet événement. Le Haut-commissaire Lionel Beffre était présent. Il a dit son émotion après ces attentats et rappelé que les mesures de sécurité avaient été renforcées sur le territoire. 

Lionel beffre rassemblement hommage attentats paris


Reportage de Vaihere Tauotaha / Mirko Vanfau


Ce lundi matin, une minute de silence a été observée, à 8h45, dans les établissements scolaires du 1er et 2nd degré. Cette minute de silence fut précédée de la lecture d'un message du président de la Polynésie française. Le président Fritch était présent, à 12h00 devant le bâtiment du Haut-commissariat. Il s'est également rendu à la messe célébrée à 12h30, à la cathédrale de Papeete, à l'initiative du gouvernement de la Polynésie française.