Aloha, le nouveau cocktail-bar qui mélange tout

Aloha, le nouveau cocktail-bar qui mélange tout
© La Tribune de Lyon

Un article publié sur un site d'information de Lyon vante l'ouverture du bar hawaiien Aloha. C'est louable, sauf que le journaliste y écrit que aloha signifie "bonjour" en tahitien et que le tiki est une "religion polynésienne". A savourer, comme les cocktails proposés dans ce nouvel établissement !

Eric Tang/François Mailhes Publié le , mis à jour le

"Le Aloha ?! Non mais alho-koi ? Aloha signifie “bonjour” en tahitien et compte s'adapter au climat lyonnais. Le patron, Nicolas, fait partie de cette génération de trentenaires qui renouvelle tranquillement la vie des bars lyonnais en réintroduisant le cocktail au comptoir. On regrette bien sûr qu'il n'y ait pas de sable par terre. Certains l'ont tenté, remarquant que l'opération engendrait quelques problèmes d'entretien. Le sable, parsemé de petits coquillages, est ici sagement sous verre dans le plateau des tables. Pour continuer dans l'ambiance dosée d’un kitch assumé, on retrouve un palmier en plastique véritable et quelques verres Tiki. Tiki, c'est quoi ? Une religion polynésienne détournée par le monde du cocktail sixties aux États-Unis, devenue une culture “pop polynésienne” particulièrement gratinée au niveau du décorum. C'est ainsi que chez Aloha, on peut boire dans des gobelets en céramique rappelant vaguement des statues de l'île de Pâques. Mais le propos est plus large, il y a des bières de Tahiti, de Trinité-et-Tobago, ainsi qu'un début de collection de rhums. Aloha se fréquente le soir, de préférence avec une chemise à fleurs."

François Mailhes, la Tribune de Lyon